Nous pouvons tous agir, nous français, comme nous pouvons tous penser, avoir des opinions et manifester pour elles.
Agir par le vote que nos institutions prévoient. C’est un droit, c’est un devoir, c’est un privilège.
Agir par le droit de manifester.

Quand je réfléchis notre utilisation de ces facultés, je constate une ligne d’action quasi constante :
Nous avons de plus en plus de difficulté à faire un choix ou, à tout le moins, à le matérialiser.
. Pour les élections, l’abstention grossit,
Et,
. Les votes comme les manifestations se font, de plus en plus souvent, CONTRE quelque chose ou quelqu’un plutôt que POUR.

Quelques exemples dans les derniers votes :
Lorsque nous avons voté, nous l’avons fait pour les présidentielles, contre Nicolas Sarkozy et non pour François Hollande, nous venons de le faire aux municipales contre le pouvoir en place et non pour les candidats les plus compétents et nous le ferons encore suivant cette même règle aux élections européennes.

Quelques exemples dans les manifestations :
Nous marchons dans les rues contre le mariage pour tous, contre les mesures d’austérité, contre l’écotaxe, contre tel ou tel projet de loi ou la fermeture d’une usine.
Ah, une exception toute récente, des bretons ont marché à Nantes pour la réunification de la Bretagne…

Comment construire dans cette fronde permanente ?
Tous ceux qui ont la volonté de gérer le savent. Quand ils sont en fonction de le faire, ils exercent leurs pouvoirs dans la solitude, la plupart du temps malgré eux et les oppositions à leurs actions sont trop souvent plus nombreuses que les approbations.

Pensez que notre avenir a besoin que l’on bâtisse à tous les étages, ceux de nos vie, famille, immeuble en copropriété, ville, département, région, France, Europe….
Etre CONTRE ferme des aiguillages. Alors, comment notre train peut-il avancer vers une destination, d’ailleurs non choisie ?

Gare à la venue d’un régime autoritaire qui ne sera sûrement pas « ami » !

One thought on “Agir

  • 8 mai 2014 at 18 h 44 min
    Permalink

    Je vous retrouve avec plaisir Loïc. Je ne sais pourquoi, je ne reçois plus de mails m’avisant de vos publications…Je vais (si je peux) me réinscrire.
    Je suis tout à fait d’accord avec vous concernant la façon de voter ! je crois que cela a commencé avec Nicolas SARKOZY…Combien de personnes disaient « ce que je veux, c’est qu’il ne reste pas… » Quand on voit où ça nous a menés on doit admettre que ce n’est pas la bonne méthode ! L’avenir est sombre, mais…gardons l’espoir !
    Bonne soirée en ce 8 mai qui nous rappelle un espoir que nous avons eu jadis et qui s’est révélé être bon…

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>